Accueil Sports Classement de la NWSL : Les Portland Thorns grimpent à la première...

Classement de la NWSL : Les Portland Thorns grimpent à la première place, les Houston Dash n’arrêtent pas de marquer, les équipes en expansion se calment

710
0
2022-power-rankings-nwsl.png
CBS Sports/USATSI

Les équipes de l’expansion de la NWSL se sont calmées après des débuts de saison régulière brûlants et d’autres équipes naviguent à travers une charge de matches brutale. Pendant ce temps, d’autres clubs ont accueilli le retour de meneurs de jeu dans la mêlée. Kerolin est revenu d’une blessure à la cheville pour North Carolina et Mallory Pugh est revenu des protocoles de commotion pour Chicago. Il ne reste plus que deux journées de match en juin avant la pause de la fenêtre internationale.

Vous voulez plus de reportages sur le football féminin ? Écoutez ci-dessous et assurez-vous de suivre Attacking Third, un podcast de CBS Soccer consacré à vous apporter tout ce que vous avez besoin de savoir sur la NWSL et dans le monde entier.

Jetons un coup d’œil à quelques classements de puissance avant l’action de la NWSL en milieu de semaine :

Classement de la NWSL

1.

Portland Thorns FC

+2

Lethal dans le tiers offensif avec cinq buts lors de leurs deux derniers matchs. Sophia Smith a été la clé de la réussite en attaque, avec des actions dynamiques devant le but. La capitaine de longue date, Christine Sinclair, est en tête du classement des buts attendus (xG) avec 1,86 après avoir inscrit un doublé lors de la récente victoire contre Kansas City.

2.

San Diego Wave FC

-1

Le club a rebondi après la défaite de l’OL Reign en partageant les points avec Kansas City. San Diego est troisième de la ligue pour le nombre total de buts (10), grâce à Sofia Jakobsson qui a offert une passe décisive à Alex Morgan dans les arrêts de jeu pour l’égalisation. Morgan est l’auteur de la plupart des buts et Jakobsson est troisième de l’équipe en termes de passes décisives (xA) à 0,86, malgré seulement 88 tentatives de passes au cours des sept matchs de la Wave.

3.

Houston Dash

+3

L’entraîneuse intérimaire Sarah Lowdan mène son équipe sur une série de cinq matchs sans défaite (3W, 2D) au début du mois de juin. Les Dash ont le meilleur différentiel de buts (11-3) de la ligue et sont à égalité avec Chicago pour le plus grand nombre de buts (11) après six matchs joués. Mais elles seront privées de leur capitaine et meilleure buteuse, Rachel Daly, qui part représenter l’Angleterre avant l’Euro.

4.

Chicago Red Stars

+1

Le club a intégré plusieurs recrues dans son effectif alors qu’il doit faire face à une série de cinq matchs en 15 jours. Les joueuses de première année ont aidé les Red Stars à rester invaincues lors de leurs quatre derniers matches, Mallory Pugh poursuivant sa forme impressionnante. Pugh mène l’équipe en termes de buts marqués (4) sur ses quatre premières apparitions.

5.

OL Reign

+3

Leurs difficultés à finir devant ont conduit à leur première défaite réglementaire depuis l’ouverture de la saison régulière le 1er mai. Ils sont les leaders de la ligue pour le nombre total de tirs (103) et d’occasions créées (75), mais ils n’ont pas été capables de convertir ou de mettre en place une victoire à plusieurs buts. Seulement deux buts ont été marqués au cours des 503 dernières minutes.

6.

Le courage de la Caroline du Nord

+3

L’équipe a enfin réussi à enchaîner des résultats positifs après trois matchs sans victoire pour commencer la saison régulière. L’international brésilien Kerolin a fait son retour lors du lancement du mois de juin avec une victoire 3-0 sur le Racing Louisville FC. La recrue Diana Ordonez a fourni l’attaque pour le Courage, marquant un but dans chacun des deux derniers matchs…

7.

Racing Louisville FC

-4

Les deux défaites consécutives vont faire mal à une équipe qui a abandonné la pression élevée qui lui a permis de connaître du succès plus tôt dans la saison avec une série de quatre matchs sans défaite. Elles devront s’assurer de cibler Jessica McDonald, qui mène l’équipe au chapitre des buts (2), des tirs (16) et de la moyenne mobile (1,96).

8.

Angel City FC

-4

A quel point la finition dans le dernier tiers a-t-elle été mauvaise pour cette équipe ? Cela fait 318 minutes que nous n’avons pas vu un joueur de l’ACFC marquer un but (Christen Press). Ils n’ont pas marqué lors de leurs deux derniers matches et leur dernier but a été marqué contre leur camp. Les attaquantes ont été chargées d’un travail plus défensif ces derniers temps. Par conséquent, les milieux de terrain et les arrières doivent s’impliquer davantage pour offrir différentes options en attaque.

9.

NJ/NY Gotham FC

+3

Deux victoires consécutives de 1-0 placent ce club dans le top 5. Voyons si ces victoires sont le début d’une étincelle pour l’attaque de Gotham qui ne marque qu’un but par match en moyenne, l’attaquante Margaret Purce menant l’équipe en termes de buts (2).

10.

Washington Spirit

-3

Le trio offensif composé d’Ashley Hatch, Ashley Sanchez et Trinity Rodman n’a inscrit que six buts en sept matchs de saison régulière. Une lourde charge de huit matchs en 31 jours, dont la finale de la Challenge Cup, peut expliquer une partie de ces difficultés.

11.

Kansas City Current

Ils n’ont pas réussi à retrouver leur succès en Challenge Cup lors de la saison régulière. Ils ont laissé filer trois points vitaux sur un but d’Alex Morgan dans le temps additionnel. Les recrues Elyse Bennett et Alex Loera ont été les points forts d’un club qui a dû faire face à des blessures.

12.

Orlando Pride

-2

La décision de déplacer Gunny Jonsdottir de son poste de milieu défensif à celui d’arrière droit s’est retournée contre les Pride, qui ont subi une lourde défaite 5-0 contre Houston vendredi.

Lire aussi:  Suivi des actions de l'USMNT : Matt Turner et Joe Scally en pleine forme, mais aucun attaquant n'est à la hauteur.
Article précédentLégers gains à Wall Street : « Nous ne devons pas nous reposer sur nos lauriers, mais nous mettre à l’abri ».
Article suivantDe l’union à la fragmentation : Berenberg craint que la guerre ne divise l’Europe