Accueil Sports C’est parti : le point sur Erling Haaland, avec Manchester City et...

C’est parti : le point sur Erling Haaland, avec Manchester City et le Real Madrid parmi les favoris.

671
0

Nous approchons à grands pas du jour où la star du Borussia Dortmund, Erling Haaland, décidera de son futur club. Nous y sommes presque, car ce n’est plus qu’une question de semaines, voire de jours. Alors, comment la star norvégienne choisira-t-elle son prochain club ?

Le processus est en cours depuis plusieurs semaines, avec plusieurs personnages clés impliqués. Haaland lui-même est évidemment sur la photo, mais il est rejoint par son agent Mino Raiola, ses avocats de confiance et son père Alfie, un ancien joueur de football avec une grande expérience et toujours extrêmement attentif aux décisions d’Erling.

Il est important de comprendre comment sa décision va se concrétiser dans les prochains jours. Le Borussia Dortmund ne sera même pas consulté par les clubs qui veulent Haaland car il y a une clause libératoire de 80 millions d’euros (88,3 millions de dollars), donc aucune négociation n’est nécessaire de ce côté-là. Simplement, le club qui obtiendra Haaland le communiquera au club allemand par souci d’équité et de bonnes relations avant d’entamer la phase de signature du contrat avec Haaland et ses représentants, qui prévoient de maintenir le même niveau de respect avec Dortmund même si aucune négociation n’est nécessaire entre les deux parties pour un départ.

En ce qui concerne le futur club de Haaland : La décision est entièrement entre ses mains mais rien n’a encore été décidé. Bien sûr, la course reste ouverte et les tentations sont différentes selon le point de vue de chaque équipe. Si vous regardez son palmarès, vous remarquerez que Haaland n’a jamais choisi un club en fonction du salaire des joueurs ou du poids ou de la notoriété qui accompagne l’insigne d’un club. Prenez par exemple ce qui s’est passé en 2018 lorsqu’il a été approché par la Juventus. Le club italien voulait le signer en provenance du club norvégien Molde FK, puis l’envoyer en prêt dans un autre club italien. La plupart des gens auraient accepté la proposition de la Juve, mais pas Haaland, qui préférait un salaire plus bas mais l’opportunité d’être un titulaire (également en Ligue des champions) avec le RB Salzburg.

C’était une décision non conventionnelle, un peu comme en décembre 2019, lorsqu’il a refusé une fois de plus Manchester United et la Juventus pour signer avec le Borussia Dortmund dans un accord qui comportait un salaire plus bas et un prestige moindre du club. Cela s’est avéré être un ajustement parfait, car il serait en mesure de développer son jeu, de jouer en tant que protagoniste dans la compétition européenne et d’avoir un impact immédiat. Deux choix que peu de joueurs au monde auraient fait, mais deux choix gagnants pour la star de 21 ans.

Lire aussi:  Picots de coin : Pronostics, cotes, meilleurs paris pour Manchester City-Tottenham, Fiorentina-Atalanta et plus encore.

C’est pourquoi le salaire des joueurs est certainement important mais pas un aspect décisif dans la décision de Haaland. D’autres aspects qui joueront un rôle important dans son choix : le projet sportif, le manager qui aura pour mission de développer ses compétences, les installations, la continuité de la gestion du club, la ville, l’idée tactique pour les trois ou quatre prochaines saisons. Ce sont les principales variables de la décision de Haaland.

De l’extérieur vers l’intérieur

Il est maintenant clair que le Borussia Dortmund a perdu tout espoir de le garder une saison de plus, tandis qu’en coulisses, le FC Bayern s’est renseigné sur Haaland au cours des derniers mois, avec une rencontre notable en février entre Oliver Kahn et Mino Raiola à Munich. L’idée derrière la rencontre de Kahn provient des problèmes que le club a rencontrés dans les négociations de contrat avec Robert Lewandowski. Jusqu’à présent, le Bayern Munich n’a pas rejoint les autres prétendants au titre de champion d’Allemagne. Les refus du club allemand sont dus à la difficulté de s’aligner sur les offres des autres prétendants et à la volonté de renouveler le contrat de Lewandowski dans les prochains mois.

Il en va de même pour le FC Barcelone, qui a récemment annoncé un partenariat avec Spotify et qui vient d’écraser le Real Madrid, leader du championnat espagnol, 4-0, au Bernabeu dimanche. La situation financière du club ne permet pas d’augmenter les chiffres proposés par les autres clubs. mais ne vous y trompez pas : La relation entre le président du club, Joan Laporta, et Raiola, combinée au travail de Xavi Hernandez – qui tente de faire pression sur Haaland en coulisses – sont les principaux facteurs qui ont permis au Barça de rester au moins dans la conversation en tant que candidat surprise possible. Même le club est bien conscient qu’il sera extrêmement compliqué de sortir vainqueur de ce coup de balai.

Lire aussi:  Score de l'USWNT contre la Colombie : Sophia Smith offre la victoire aux Etats-Unis après une première mi-temps sans but.

Principaux prétendants

Sans surprise, les deux principaux prétendants sont Manchester City et le Real Madrid. Les deux clubs semblent être dans la meilleure position financière pour offrir les meilleurs salaires possibles.

Man City a cherché partout un attaquant de premier plan pendant plus d’un an et a économisé un gros budget pour cela. Sans compter que Pep Guardiola est certainement un facteur important pour tenter Haaland, sans compter le charme de la Premier League et l’ambition du club de remporter tous les trophées imaginables à chaque saison.

Les ambitions du Real Madrid sont un peu différentes. Le rêve de Florentino Perez est d’associer Haaland à la star du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé dès la saison prochaine ; l’offre économique porterait sur cet été et non sur juin 2023. L’histoire et l’héritage d’un club qui a soulevé le trophée de la Ligue des champions à 13 reprises et qui a produit certains des plus grands joueurs de l’histoire du sport, ainsi que le fait de jouer dans l’une des villes les plus populaires d’Europe, sont autant de facteurs clés sur lesquels le Real a compté dans le cadre de son offre.

Haaland va réfléchir longuement et sérieusement au choix qui s’offre à lui, puis décider entre ces clubs de premier plan, dont certains ont exprimé publiquement leur désir d’avoir un talent spécial dans leur équipe et d’autres ont travaillé en coulisses. Entre les leaders que sont le Real Madrid et Man City et ceux qui agissent en secret, comme le Bayern et le Barça. Il est important de noter : aucun club n’a demandé de détails concernant son historique de blessures. Aucun club n’est particulièrement inquiet. En fait, tous ces clubs attendent simplement qu’il choisisse son destin. Haaland est en bonne santé et prêt à entrer dans l’histoire. Sa décision n’est qu’une question de temps.

Article précédentUn Boeing avec 133 personnes à bord s’écrase dans le sud de la Chine
Article suivantFauci met en garde : les cas de Covid pourraient augmenter aux États-Unis après le pic enregistré en Europe