Accueil Sports Carnet de notes du football : Jardim et Blanc de retour sur...

Carnet de notes du football : Jardim et Blanc de retour sur le marché ; Versailles perd l’avantage du terrain en Coupe de France

133
0

La semaine est presque terminée, et l’UEFA Champions League, l’Europa League et l’Europa Conference League n’ont pas failli à leur devoir lors de leur retour en action. Pendant ce temps, il y a eu une autre sorte de manège managérial et une curieuse histoire émerge en Coupe de France.

Nous vous couvrons.

Al Hilal se sépare de Jardim

L’ancien entraîneur de l’AS Monaco Leonardo Jardim n’entraîne plus Al Hilal après que les géants saoudiens se soient séparés du Portugais et l’aient remplacé par Ramon Diaz. Le technicien de 47 ans a remporté la Ligue des champions de l’AFC lors de son passage au King Fahd International Stadium, mais il se retrouve à nouveau sur le marché à un moment où quelques postes européens et sud-américains pourraient se libérer.

Pourquoi c’est important : La cote de Jardim reste relativement élevée, et il a déjà été lié aux Corinthians au Brésil. L’ancien joueur du Sporting CP et de l’Olympiacos a régulièrement été lié à des postes européens de haut niveau, étant donné ses titres français et grecs. Nous pourrions le voir refaire surface très bientôt.

Fin de l’aventure qatarie de Blanc

Un autre nom assez médiatisé dans le monde des entraîneurs est celui de Laurent Blanc qui a été licencié par l’Al Rayyan du Qatar après un peu plus d’un an à ce poste. L’arrivée de James Rodriguez n’a pas suffi à redresser un bilan décevant et le Français en a payé le prix en perdant son poste.

Pourquoi c’est important : Comme Jardim, la cote de Blanc reste élevée en raison de ses réalisations passées, et il a été mentionné lorsque Manchester United cherchait à remplacer Ole Gunnar Solskjaer avant d’opter pour Ralf Rangnick. Attendez-vous à ce que le Français soit considéré pour une nouvelle affectation européenne dans les mois à venir, l’Olympique Lyonnais étant également un admirateur connu.

Guion entre dans la danse à Bordeaux

Les Girondins de Bordeaux, un ancien club de Laurent Blanc, ont nommé David Guion comme entraîneur jusqu’à la fin de la saison après avoir renvoyé Vladimir Petkovic. Actuellement dernier du Championnat et avec l’une des défenses les plus faibles, l’ancien entraîneur du Stade de Reims aura la tâche difficile de maintenir les Girondins dans l’élite française.

Lire aussi:  Arsenal vs Leicester City : pronostics, cotes : Les experts révèlent les pronostics du championnat d'Angleterre pour le 13 mars 2022.

Pourquoi c’est important : Que de grands clubs historiques comme Bordeaux et l’AS Saint-Etienne luttent contre la relégation en Ligue 2 est une triste affaire pour le football français et si Guion peut aider à sauver ce qui a été un mandat affreux sous la direction douteuse de Gérard Lopez, alors tant mieux. La survie donnera aux sextuples champions de Ligue 1 un autre été pour se mettre sur une base plus solide pour l’avenir.

Salernitana se tourne vers Nicola

Le Salernitana, en difficulté en Serie A, a également changé d’entraîneur cette semaine, Davide Nicola succédant à Stefano Colantuono. Le club de Granata a récemment été repris et a remanié son effectif pour la seconde moitié de la saison, mais cela n’a pas suffi à convaincre Andrea Pirlo d’accepter le poste au Stadio Arechi.

Pourquoi c’est important : Si Nicola parvient à maintenir la Salernitana en Serie A, il accomplira un remarquable travail de survie, étant donné que le club était à deux doigts d’être placé sous administration judiciaire avant que Danilo Iervolino n’intervienne pour le sauver.

Vous voulez encore plus de reportages sur le football mondial ? Ecoutez ci-dessous et suivez ¡Qué Golazo ! Un podcast quotidien de CBS sur le football où nous vous emmenons au-delà du terrain et autour du globe pour des commentaires, des avant-premières, des récapitulations et plus encore.

Versailles « chez lui » à Nice

L’une des histoires de conte de fées de la Coupe de France de cette saison a été le parcours du FC Versailles 78 jusqu’aux demi-finales, mais il ne pourra pas profiter de l’avantage du terrain après que son match contre l’OGC Nice ait été déplacé à l’Allianz Riviera en raison de l’impossibilité de trouver une autre salle à proximité.

Lire aussi:  Lionel Messi en MLS : La superstar n'est pas décidée à rejoindre l'Inter Miami de David Beckham, selon un rapport.

Pourquoi c’est important : Versailles pourrait se qualifier pour la finale de la quatrième division française, mais il faudra pour cela se déplacer à l’extérieur, face à une équipe de Ligue 1. Ce n’est pas la première fois que cela se produit, étant donné la nature unique du terrain du club, situé si près du Château de Versailles, mais cela pourrait bien influencer négativement le résultat et mettre fin à leur parcours ici, alors qu’un match à domicile aurait pu constituer un autre choc.

Investissement du Paris FC

Le Paris FC, club de Ligue 2, a annoncé de nouveaux investissements en provenance d’Arménie et du groupe Noah Football, alors qu’il poursuit sa progression vers l’élite.

Pourquoi c’est important : Le NFG a connu des problèmes, notamment en Lettonie, mais son arrivée est le dernier investissement en date après que des capitaux bahreïnis et sri-lankais aient été injectés dans le club, qui cherche à s’imposer comme le deuxième club de Paris. Il s’agit sans aucun doute d’un des clubs à surveiller en Europe, la promotion étant une forte possibilité cette saison.

Monaco envoie Pavlovic à Bâle

Après un passage au Cercle Bruges, le club formateur de Monaco, les Monégasques ont envoyé Strahinja Pavlovic au FC Bâle sous forme de prêt dans l’espoir de favoriser le développement de l’international serbe de 20 ans.

Pourquoi c’est important : Les transferts européens en dehors de la fenêtre de janvier sont rares et Pavlovic est très apprécié en club et en sélection. Cette période pourrait donc être cruciale pour son développement et ses chances de succès sous la direction du nouvel entraîneur Philippe Clement.

Article précédentLes actions qui ont percé le support vendredi
Article suivantL’Espagne compte 30 615 infections par le virus Covid-19 et l’incidence chute à 919 cas.