Accueil Business Biogen gagne 535 millions sur le trimestre, soit 34 % de moins...

Biogen gagne 535 millions sur le trimestre, soit 34 % de moins qu’en 2021.

600
0

Biogen a déclaré un bénéfice net attribuable de 534,6 millions USD, en baisse de 34,18 % par rapport à la même période de l’année précédente. Cela représente un bénéfice par action de 3,62 $, soit 0,74 $ de moins que les prévisions du consensus du marché.

Ces chiffres interviennent après que les revenus totaux du premier trimestre de 2 543 millions de dollars, en baisse de 6 % en glissement annuel en monnaie réelle et de 5 % en monnaie constante.

Le segment de la sclérose en plaques, y compris les redevances provenant des ventes d’Ocrevys, a atteint 1,647 milliard USD.Le chiffre d’affaires de Spinraza s’est élevé à 473 millions de dollars, soit une baisse de 9 %, et celui de Rituzan/Gazyva à 147 millions de dollars, soit une baisse de 18 %.

Lire aussi:  Le plafonnement du prix du gaz, en attendant les détails techniques, sera approuvé la semaine prochaine.

Coût des ventes au premier trimestre sur une base GAAP et non GAAP, était de 754 millions de dollarscontre 478 millions USD pour la même période en 2021. Ces chiffres comprennent les charges résultant de l’amortissement des stocks d’Aduhelm, ainsi que 45 millions de dollars de charges de capacité inutilisée.

REMPLACEMENT DE SON DIRECTEUR GÉNÉRAL

« Nous sommes déçus par la récente décision de couverture de Medicare pour Aduhelm », a-t-il déclaré. Michel Vounatsos, PDG de Biogen, qui sera remplacé à ce poste, comme annoncé par la société. « Je pars à un moment prometteur pour Biogen, avec un potentiel important de création de valeur, et j’ai hâte de travailler avec mon successeur pour une transition en douceur », a-t-il déclaré, selon un communiqué de la société.

Lire aussi:  Urbas renforce son conseil d'administration pour avancer dans la mise en œuvre du plan 2021-2024

« Nous apprécions les importantes contributions de Michel à Biogen.. Il a fait de l’entreprise un leader mondial dans le domaine des neurosciences. Il fait toujours passer les patients en premier, animé par un engagement inébranlable en faveur de l’innovation et des percées scientifiques qui peuvent changer la vie des personnes confrontées à des maladies dévastatrices. Nous sommes heureux que Michel continue à diriger la société jusqu’à ce qu’un successeur soit nommé et qu’il contribue à assurer une transition en douceur vers un nouveau PDG », a déclaré Stelios Papadopoulos, président du conseil d’administration de la société.

Article précédent4,44 est-il un bon niveau d’entrée pour Telefónica ?
Article suivantLe plafonnement du prix du gaz, en attendant les détails techniques, sera approuvé la semaine prochaine.