Accueil Finance Bill Gross met en garde : les marchés se dirigent vers un...

Bill Gross met en garde : les marchés se dirigent vers un « chaos potentiel » si les taux continuent de monter

507
0

Le célèbre investisseur Bill Gross a été assez pessimiste sur les marchés. Il croit que faire face à un « chaos potentiel ». et qu’il y aura de gros problèmes si les banques centrales, et plus particulièrement la Réserve fédérale (Fed)continuer à les taux d’intérêt continuent d’augmenter.

« L’économie a été soutenue par des milliers de milliards de dollars de dépenses budgétaires, mais au bout du compte, lorsque ces dépenses s’épuiseront, je pense que nous aurons une légère récession, et si les taux d’intérêt continuent à augmenter, nous aurons plus que cela. Nous avons un chaos potentiel dans les marchés financiers« Gross a déclaré sur CNBC’s Halftime Report.

Lire aussi:  Wall Street enregistre des pertes modérées après la pire journée depuis juin

De l’avis de l’homme connu sous le nom de le roi des obligations et cofondateur de Pimco, qui est à la retraite depuis 2019, un nouveau resserrement de la politique monétaire secouerait davantage les marchés de capitaux. Et il en a donné un exemple : l’évolution des rendements obligataires mondiaux après la décision de l’Union européenne. Banque du Japon de prolonger le rendement de son obligation d’État à 10 ans.

En outre, elle garantit que La hausse des taux d’intérêt met à mal le secteur de l’immobilier commercialqui pourraient être confrontés à des « défauts de paiement potentiels » à l’avenir, a averti M. Gross. Cependant, il s’attend à ce que le secteur de l’immobilier résidentiel se portera un peu mieux et ne sera pas aussi touché qu’il l’a été pendant la Grande Récession.

Lire aussi:  L'assemblée générale d'Inditex approuve un dividende de 1,2 euro et un plan d'incitation pour les dirigeants

« Je pense qu’à l’avenir, si la Fed continue à augmenter les taux, la capacité à égaliser certains logements, dont les prix baissent, sera sévèrement limitée, ce qui servira d’avertissement pour le marché du logement », a déclaré M. Gross. « Mais en termes de débâcle, comme en 2007 et 2008, je ne pense pas que nous nous dirigions dans cette direction », a-t-il déclaré.

Article précédentCalme sur l’Ibex 35 et le reste de l’Europe, avec le  » mode Noël  » activé.
Article suivantBruxelles approuve le sauvetage d’Uniper, mais le conditionne à plusieurs obligations