Accueil Finance Biden annonce de nouvelles sanctions contre la Russie : « Ils ne feront...

Biden annonce de nouvelles sanctions contre la Russie : « Ils ne feront pas partie de l’économie mondiale ».

96
0

Le président des États-Unis Joe Biden a annoncé de nouvelles sanctions contre la Russie en réponse à l’invasion qui a débuté jeudi. « Nous limiterons votre capacité à faire des affaires en dollars, euros, livres et yens. pour qu’ils ne fassent pas partie de l’économie mondiale », a déclaré le président américain.

« Nous fixerons de nouvelles limites à ce qui peut être exporté vers la Russie. »M. Biden a ajouté que ces sanctions « maximiseront leur impact sur l’économie russe et minimiseront leur impact sur l’économie américaine et ses alliés ». Le président a également annoncé le contrôle des prix de l’énergie, ajoutant, si nécessaire, que les sanctions « maximiseront leur impact sur l’économie russe et minimiseront leur impact sur l’économie américaine et ses alliés », plus de barils de pétrole en circulation.

Le 46e président américain a confirmé qu’ils ajouteront des barrières afin qu’ils ne puissent pas « être compétitifs dans l’économie technologique du 21e siècle » et ainsi « réduire de moitié l’influence russe dans la haute technologie ». « Nous voulons endommager leur économie pour qu’elle soit compétitive, pour construire des armements et nous nous préparons à faire plus. » « Nous avons bloqué quatre autres grandes banques russes.. Ils ont été retirés du système financier et… nous avons bloqué tous leurs actifs aux États-Unis« , a insisté Biden, mentionnant que parmi elles se trouve VTB, la deuxième banque russe avec 250 milliards de dollars d’actifs : « Tous les actifs qu’ils ont seront gelés. ».

Lire aussi:  L'UE envisage d'émettre des euro-obligations pour financer les dépenses de défense et d'énergie

Le dirigeant américain a souligné que La Russie « a rejeté tous les efforts de bonne foi par nous et nos alliés pour éviter tout conflit inutile », et qu’ils se préparent à défendre leurs alliés de l’OTAN. « Cela fait des semaines que nous avertissons que cela pourrait arriver », a-t-il expliqué. « Ils ont perpétré des cyberattaques et lancé des accusations sans fondement selon lesquelles un génocide était perpétré en Ukraine », a-t-il déclaré.

M. Biden a déclaré que « l’heure est dangereuse pour la liberté dans le monde entier » et que M. Poutine a « perpétré une attaque contre les principes qui sous-tendent la paix mondiale » : « Il n’a jamais été question de sécurité, mais de construction d’empire et de mise en place de dirigeants corrompus à la tête de pays limitrophes ». « Il a une vision sinistre de l’avenir de notre monde », a-t-il ajouté en avançant davantage. à une liste de « milliardaires corrompus et alliés de Poutine »..

Lire aussi:  Le Credit Suisse reste tiède sur Telefónica et maintient son avis "neutre".

Article précédentKutxabank augmente ses bénéfices de 20,1% à 216,5 millions d’euros
Article suivantSareb choisit Hipoges et Anticipa-Aliseda pour gérer 25,3 milliards d’actifs