Accueil Business Atresmedia nomme Javier Bardají au poste de Directeur général

Atresmedia nomme Javier Bardají au poste de Directeur général

35
0

Le Conseil d’administration de Atresmedia a approuvé à l’unanimité la nomination de Javier Bardají comme nouveau PDG de la société, comme notifié à la Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV).. M. Bardají succède à Silvio González, qui quitte le poste après 14 ans et devient vice-président chargé des projets d’innovation et de la diversification des revenus.

« La nomination de Javier Bardají au poste de directeur général garantit le succès de l’entreprise. la continuité du projet stratégique d’Atresmedia qui a connu une croissance notable ces dernières années pour devenir le premier groupe audiovisuel de notre pays », explique l’entreprise dans un communiqué.

Lire aussi:  Telefónica Espagne réorganise ses activités dans le cadre de sa transformation stratégique

José CreuherasPrésident d’Atresmedia, a déclaré que « au nom du conseil d’administration, et en mon nom personnel, je voudrais remercier Silvio González pour son dévouement et son brillant travail pendant toutes ces années en tant que PDG. Nous avons la chance de pouvoir continuer à compter sur son expérience et sa vision stratégique dans la nouvelle phase qu’il entame maintenant en tant que vice-président de la société ».

Javier Bardají (Barcelone, 1966) est titulaire d’un doctorat en communication audiovisuelle de l’université de Navarre et d’une licence en sciences de l’information de l’université de Navarre. Il est titulaire d’un PDD (1995) et d’un PADE (2015) en gestion d’entreprise de l’IESE Business School. En 2019, il a terminé, également à l’IESE, le programme de gestion supérieure en transformation numérique.

Lire aussi:  Endesa gagne 1 902 millions en 2021, soit 10% de moins que l'année précédente

Silvio González (Madrid, 1957) est titulaire d’un diplôme en économie de l’Universidad Autónoma de Madrid. Son expérience professionnelle a commencé en 1981 chez SINTEL, une filiale de Telefónica, jusqu’à ce qu’il rejoigne Cadena COPE en 1983, où il a travaillé comme directeur financier et gestionnaire.

Article précédentCombien dépensons-nous et combien allons-nous économiser avec la réduction de 5 % de la TVA sur l’électricité ?
Article suivantArcelorMittal, qui flirte avec un renversement de tendance