Accueil Business Apple réduit la production de l’iPhone 14 en raison des restrictions Covid...

Apple réduit la production de l’iPhone 14 en raison des restrictions Covid en Chine

595
0

D’autres mauvaises nouvelles pour Apple. La société a mis en garde contre les effets que le La société chinoise Covid annonce la fermeture de sa plus grande usine d’iPhone au mondesitué à Zhengzhou. En fait, l’entreprise a réduit la production de smartphones, le travail ayant été réduit au minimum, ce qui pourrait affecter les résultats de l’entreprise. Campagne de Noël. Suite à cette information, les actions de la banque ont chuté d’environ 0,5 % à Wall Street.

La société a publié un communiqué dimanche disant qu’elle a temporairement réduit la production de la iPhone 14 en raison de restrictions Covid-19 dans sa principale usine d’assemblage d’iPhone 14 Pro et d’iPhone 14 Pro Max à Zhengzhou, en Chine.

Et c’est parce que l’usine, exploitée par Foxconn, fonctionne à « capacité considérablement réduite ».C’est ce qu’a déclaré Apple, selon  » CNBC « , qui a prévenu qu’elle expédierait moins d’unités et que les clients connaîtraient des temps d’attente plus longs lorsqu’ils commanderaient des appareils.

En fait, l’avertissement de la société met sur la table la possibilité de la baisse des ventes d’iPhone au dernier trimestreL’iPhone, en pleine période de vacances, précisément en raison de problèmes de fabrication d’un nombre suffisant d’appareils pour répondre à la demande. Le mois dernier Apple avait déjà signalé un ralentissement de la croissance au cours du trimestre de décembre.

Lire aussi:  L'Ibex reste, pour un jour de plus, très proche du niveau de résistance de 9 310.

Malgré tout, l’entreprise technologique affirme qu’il existe toujours une forte demande pour les modèles concernés, qui sont plus chers que les autres modèles d’iPhone, allant de 999 à 1099 dollars.

3 MILLIONS DE MOINS

L’entreprise vise désormais à fabriquer 87 millions d’appareils ou moins cette annéepar rapport à l’objectif précédent de 90 millions d’unités. Des sources au fait de la situation ont déclaré à « Bloomberg » que, malgré les affirmations d’Apple, cette réduction est principalement due à une baisse de la demande pour les modèles iPhone 14 et 14 Plus, des alternatives moins chères aux offres haut de gamme Pro. À cela s’ajoutent des problèmes d’approvisionnement à Zhengzhou, qui restera bloqué pendant au moins une semaine.

Ce qui est certain, c’est que Les ventes de l’iPhone 14 et Plus se sont rapidement refroidies depuis son lancement et le ralentissement s’accentue en Chine, selon une analyse de Jefferies. Il convient de rappeler qu’Apple a déjà annulé ses projets d’augmenter la production de ses nouveaux iPhones cette année après que l’augmentation attendue de la demande ne se soit pas matérialisée.

Lire aussi:  L'Ibex ne confirme pas le bon chiffre de mercredi et prolonge l'hémorragie

Selon Victoria Scholar, responsable des investissements chez Interactive Investor, « à l’approche de la période critique des fêtes de fin d’année, Apple doit faire face à des difficultés persistantes au niveau de la chaîne d’approvisionnement mondialealors que les efforts draconiens de la Chine pour faire appliquer sa politique de zéro Covid pèsent sur la production de sa gamme de produits. Cela entraîne des délais de livraison plus longs pour les clients, ainsi que des expéditions plus lentes.

« Dans le même temps, l’augmentation de l’inflation et la menace de récession sur ses principaux marchés freinent la demande d’iPhoneson produit le plus important à l’approche de Noël. En outre, Apple doit faire face à un effet de conversion négatif dû à la force du dollar, qui réduit la valeur en dollars de ses ventes internationales. Malgré cela, Apple a quand même réussi à dépasser les attentes lors de ses résultats trimestriels il y a dix jours », a-t-elle déclaré.

Article précédentCheckd Dev revient pour améliorer le jeu Sky Sports Fantasy Football avant la Coupe du monde.
Article suivantMiquel y Costas gagne 23,43 millions d’euros entre janvier et septembre, soit une baisse de 41 %.