Accueil Business Apple fait face aux doutes du marché concernant la demande d’iPhones.

Apple fait face aux doutes du marché concernant la demande d’iPhones.

565
0

« Si vous pouvez faire saigner Dieu, les gens cesseront de croire en lui ». Dans le cas de AppleLe sang a coulé à flots mardi, alors que le géant de la technologie a de nouveau été évalué à moins de 2 000 milliards de dollars pour la première fois depuis mars 2021. après un 2022 noir pour la société de Cupertino. La société Apple l’était d’ailleurs, la première entreprise américaine de l’histoire à dépasser une capitalisation boursière de 3 000 milliards de dollars.une étape qu’elle a brièvement franchie en janvier 2022.

Ce mercredi, les actions du géant technologique sont en hausse de plus de 2 % et Apple regagne les 2 000 milliards de capitalisation boursière, après avoir chuté de près de 4 % lors de sa première séance de l’année. 2023après Exane BNP Paribas a abaissé sa recommandation sur la société de « neutre » à « sous-pondéré », tout en abaissant son objectif de prix de 180 à 140 dollars.

En outre, l’entreprise française a réduit ses prévisions de livraisons d’iPhone pour l’année fiscale 2023. de 21 millions d’unités, pour atteindre 224 millions, tout en reflétant une réduction des dépenses causée par l’augmentation de l’inflation. inflation élevée dans les téléphones haut de gamme tels que le iPhone 14 Pro et Pro Max, qui avaient compensé ces derniers mois la faible demande pour le modèle standard..

« Apple a tendance à être orienté vers les consommateurs d’appareils haut de gamme, mais même ce groupe démographique pourrait être touché. par le prix élevé de tous leurs produits », note Kim Forrest, PDG de Bokeh Capital Partners.

Lire aussi:  Cinq actions à surveiller ce jeudi

Ce dernier rapport a été le énième coup de poing à la mâchoire pour les investisseurs, qui… n’ont pas cessé de recevoir de mauvaises nouvelles d’Apple ces derniers mois..

Selon le Nikkei, l’entreprise américaine aurait demandé à ses fournisseurs de fabriquer moins de composants. pour son Casque AirPodsleur Ordinateurs portables MacBook et de leurs Apple Watch smartwatches. Un autre rapport de la sociétéTrendforce souligne également que Les livraisons d’iPhone ont chuté de 22 % au cours du dernier trimestre de 2022.c’est-à-dire pendant la campagne de Noël.

En outre, divers rapports émanant de différentes sociétés de Wall Street ont mis en garde contre le danger que représente pour la société le fait que son exposition aux fabricants chinois. C’est le cas, par exemple, de Morgan Stanleydont a revu à la baisse ses prévisions de livraisons d’iPhone pour le quatrième trimestre. de 9 millions après des fermetures et des émeutes dans l’usine Foxconn de Zhengzhou.le plus grand site de production des smartphones d’Apple. Ce site, selon diverses estimations, a assemblé quatre iPhones sur cinq qui sont arrivés sur le marché..

Pour sa part, le président de Murata Manufacturingl’un des principaux fournisseurs de la société de Cupertino, a reconnu en décembre dernier qu’Apple allait « probablement » réduire encore ses plans de production pour la saison des fêtes.

Lire aussi:  Le dernier exercice de Vodafone a vu ses bénéfices presque quintupler pour atteindre 2,624 milliards d'euros.

Entre-temps, le consensus prévoit que la société californienne fera état d’une baisse de 1 % de ses revenus au dernier trimestre de l’année.. Si cela est confirmé, cela signifierait Première baisse du chiffre d’affaires trimestriel d’Apple depuis mars 2019..

Dans le troisième trimestre de 2022Apple a enregistré un bénéfice de 20,721 milliards USD, légèrement supérieur à celui de l’année précédente, et a continué à ne pas fournir de prévisions de recettes, une pratique répandue aux États-Unis. depuis l’apparition de la pandémie en 2020..

En 2022, selon les données de CNBC, Apple a perdu 830 milliards de dollars. Pour mettre cela en perspective : ce montant est équivalente à la capitalisation boursière d’Amazon soit près de deux fois celle de Visa, Tencent, JP Morgan, Walmart ou LVMH ; elle représente près de 8 fois la valeur de Disney, Intel ou Nike ou 10 fois celle de PayPal et Inditex.

Apple a atteint une valorisation de 2 trillions de dollars pour la première fois en Europe. Août 2020quand la pandémie a stimulé ses ventes d’ordinateurs, de smartphones et d’autres appareils. pendant les mois les plus difficiles de l’enfermement résultant de la pandémie de Covid-19.

L’année dernière, les actions d’Apple ont chuté de plus de 28 %. Cette performance est nettement inférieure à celle de l’indice S&P 500, qui s’est contracté de 18 % au cours de l’année écoulée.

Article précédentTesla continue de se vider de son sang et pourrait glisser vers les 90 dollars.
Article suivantLe pétrole chute alors que les craintes de récession augmentent et que la Chine est au centre des préoccupations