Accueil Business Analyse technique : Santander, Sabadell, Apple, Telefónica, Repsol, Acerinox…

Analyse technique : Santander, Sabadell, Apple, Telefónica, Repsol, Acerinox…

633
0

Ci-dessous, nous répondons aux actions qui nous ont été le plus demandées ce matin. César Nuez, analyste technique de Bolsamania, met sous les projecteurs McDonald’s, Apple, Telefónica, Solaria, Repsol, Santander, Sabadell et Acerinox.

Pablo E. Bonjour M. Nuez, quelle est votre opinion sur Santander et Sabadell ? Salutations.

Bonjour Pablo. Ce mardi, nous avons vu que Santander a perdu le Support à 2,5850ce qui complique davantage ses perspectives techniques pour les jours à venir. Il semble certain qu’un attaque sur les plus bas annuels à 2,4445 euros. À ces prix, elle pourrait rebondir, mais il convient d’être extrêmement prudent. Si votre intention est de prendre une position dans l’entreprise, j’attendrais qu’elle dépasse ce niveau, au moins, la résistance de 2,8490 euros. Attention toutefois à l’abandon des planchers de mars car s’il finit par les perdre, nous pourrions assister à une extension des chutes jusqu’au niveau des 2,20 euros.

k070722santander

Très attentif à l’aspect technique de Sabadell. Au cours des trois dernières semaines, il a chuté de 25 %, ce qui a gâché sa bonne apparence technique. La société a perdu la moyenne de 200 séances et le support de 0,6666 €. Nous verrons si elle a réagi de manière excessive et si, à ces prix, elle recommence à acheter. Si l’abandon des plus bas de mercredi à 0,6454 euros se confirme, nous pourrions assister à une extension des chutes jusqu’à 0,55 euros. Nous ne verrons pas d’autre signe de force tant qu’il se maintiendra sous les 0,75 euros.

k070722sabadell

Diego D. Ravi de vous rencontrer Don César. A partir de quel niveau commenceriez-vous à envisager de prendre une position dans Repsol ? Jusqu’où Acerinox pourrait-il tomber ? Merci pour vos réponses.

Bonjour Diego, ravi de vous saluer également. La correction de Repsol s’étend à la recherche du support de la grotte des 12 euros. A ces prix, c’est le La moyenne de session de 200 et une bande de soutien suffisamment solide pour que nous puissions voir un retour de l’achat. A moyen et long terme, son aspect technique est très bon et tout semble indiquer que nous pourrions finir par assister à une extension des hausses. Ce ne serait pas une mauvaise idée de prendre une position autour de ces prix.

k070722repsol

Acerinox a a grandement compliqué son aspect technique à moyen et long terme. après avoir confirmé l’abandon du soutien de 9 euros. Après plus d’un an d’un large mouvement latéral, nous pouvons constater qu’il a fini par se déplacer vers le bas. Nous serons très proche de ses performances à 8 euros.. Si elle le perd, le scénario le plus normal est que nous pourrions finir par assister à une extension des chutes de 7 euros. À ce jour, c’est une entreprise dont il ne faut pas se mêler.

k070722acerinox

Rafael U. Bonjour. Apple a rebondi depuis quelques semaines, pourrait-il rebondir autour de ces prix ? Je vous serais reconnaissant si vous pouviez me donner votre opinion sur McDonald’s.

Lire aussi:  Cinq actions à surveiller sur le plan technique ce jeudi

Apple a réussi à s’accrocher à proximité immédiate de la bande de soutien entre le 120 et 130 dollars. Son aspect technique est bon, car il a perdu la moyenne de 200 sessions, bien qu’il semble qu’il pourrait essayer de se maintenir à ces prix. La résistance clé est à 151,74 dollars.. Je ne m’intéresserai à la société que si elle parvient à dépasser ce niveau de prix.

k070722apple

McDonald’s s’efforce depuis plusieurs mois de dépasser la moyenne de 200 séances malgré l’assaut baissier du marché. C’est un bon signe qui nous incite à suivre de près les performances de l’entreprise. Nous surveillerons de près une clôture au-dessus de 259,61 $.. S’il parvient à franchir ce niveau, il est très probable que l’on assiste à un nouveau signal d’entrée qui nous ferait croire à une extension des hausses jusqu’au niveau des 271,35 euros, les plus hauts historiques de la société atteints en début d’année.

k070722mcdonalds

Sergio J. Bonjour. Je suis entré dans Telefónica à environ 4,50 euros, mais les baisses de ce mercredi m’ont rendu nerveux. Devrais-je le vendre ?

Lire aussi:  Wall Street prolonge ses gains alors que les géants de la technologie attendent que les grands noms se manifestent.

Bonjour Sergio. Telefónica offre l’un des meilleurs aspects techniques de l’Ibex malgré les chutes de mercredi. Cette semaine, il a réussi à sur les sommets annuels et tout semblait prêt pour un attaque à 5,30 euros. Cependant, comme il est normal en ces temps, nous avons assisté à une violente correction qui l’a amené au support de 4,60 euros. A ces prix, les achats devraient reprendre et la poursuite des hausses. Je maintiendrais la position et placerais un stop à 4.367 euros, les plus bas de la dernière correction.

k070722telefonica

Susana C. Meilleures salutations. Je détiens Solaria dans mon portefeuille depuis un certain temps mais je m’ennuie un peu, dois-je le garder ou le vendre ? J’ai accumulé une réévaluation de 27%. Merci.

Bonjour Susana. Je les garderais comme a réussi à se maintenir à proximité du niveau de soutien de 19,40 euros. et il semble qu’elle pourrait surmonter la résistance à court terme à 21,57 euros. S’il parvient à surmonter ces prix, il est très probable que nous pourrions assister à une extension des hausses jusqu’à la résistance clé à 23,59 euros. Ce serait une excellente nouvelle si elle parvenait à le surmonter. Cela pourrait lui permettre d’atteindre le niveau de 30 euros.

Bolsamania

Remarque : les décisions d’investissement doivent être prises de manière responsable et en étant conscient des risques encourus. Vortex Solutions n’accepte aucune responsabilité quant au contenu et à l’analyse de ces conseils. Veuillez noter que la négociation sur le marché boursier comporte un degré élevé de risque et implique un suivi constant de la position.

Article précédentAcciona Energy atteint de nouveaux sommets historiques
Article suivantLe tweet malheureux d’EA a déclenché un séisme de discussions au sein de l’entreprise.