Accueil Business Amper sort de ses pertes et gagne au premier trimestre 423 000...

Amper sort de ses pertes et gagne au premier trimestre 423 000 euros

683
0

Amper a déclaré un bénéfice consolidé après les activités abandonnées de 423 000 euros au premier trimestre, sortant ainsi des pertes après le résultat négatif de la même période en 2021, qui s’élevait à 1,07 million d’euroscomme indiqué dans le communiqué envoyé à la Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV).

Le chiffre des recettes cumulées pour les trois premiers mois de l’exercice en cours s’élève à 1,5 milliard d’euros. 74,2 millions d’euros, soit une augmentation de 15 %. par rapport à la même période de l’année dernière. Toutes les unités commerciales ont amélioré leurs ventes. Cette tendance repose sur la normalisation de l’activité après Covid, la concentration sur les propositions de valeur, l’augmentation des ressources techniques et humaines allouées à l’activité commerciale et l’incorporation de nouvelles capacités et entreprises acquises en 2021.

Le site L’EBITDA consolidé du Groupe à la fin du premier trimestre 2022 a atteint 4,4 millions d’euros.contre 3,1 millions d’euros pour la même période de l’année précédente (+39%). En outre, la marge EBITDA/ventes du groupe a atteint 6 % (5 % au premier trimestre 2021).

Lire aussi:  Amazon et Netflix atteignent leur plus bas niveau de l'année : les technologies dégringolent à Wall Street

L’évolution positive du mix volume/marges qui a lieu dans le groupe Amper et qui implique des augmentations du chiffre d’affaires dans les domaines à plus forte valeur et une amélioration des marges des projets, en particulier dans la Business Unit Technologie, car elle incorpore plus de poids aux technologies développées en interne, se traduit par des améliorations du chiffre de l’EBITDA.

En termes de bénéfice d’exploitation, Amber présente une EBIT de 1 million d’euros. Ce chiffre comprend une charge de dépréciation et d’amortissement (sans effet sur la trésorerie) de 3,3 millions d’euros due à des dépréciations d’actifs résultant de la croissance inorganique et des nouveaux développements du groupe.

Lire aussi:  Le Credit Suisse prévoit des pertes trimestrielles après avoir augmenté ses provisions légales

En outre, l’augmentation du chiffre d’affaires et de l’EBITDA permet une meilleure absorption des dépréciations et des amortissements. dans le compte de résultat du groupe (les charges d’amortissement augmentent de 6 %, tandis que l’EBITDA augmente de 39 %, par rapport à la même période en 2021).

Le carnet de commandes des projets dépasse 290 millions 290 millions d’euros à la fin du premier trimestre de 2022 (contre 357 millions d’euros pour la même période de 2021). Il convient de noter que le chiffre du carnet de commandes du premier trimestre 2021 a été affecté par les effets Covid-19, qui ont empêché l’exécution normalisée du carnet de commandes au cours des mois précédant ce trimestre, et bien qu’il n’ait pas été annulé, il a entraîné une stagnation de l’exécution et donc une accumulation du carnet de commandes.

Article précédentBiden demande au Congrès d’approuver une aide de 33 milliards de dollars pour l’Ukraine
Article suivant83% des actionnaires de Talgo choisissent de recevoir un dividende en espèces.