Accueil Finance Almirall chute en bourse : le départ de son PDG « est une...

Almirall chute en bourse : le départ de son PDG « est une mauvaise nouvelle ».

530
0

Almirall chute en bourse après avoir annoncé de manière inattendue le départ de son PDG, Gianfranco Nazziqui sera remplacé à titre intérimaire par l’actuel président de la société pharmaceutique, Carlos Gallardo.

« Très mauvaise nouvelle pour l’entrepriseGianfranco a été nommé PDG il y a tout juste 18 mois, et son départ signifie que l’entreprise est en train de se transformer en une entreprise de taille moyenne. le départ de jusqu’à trois PDG en seulement 6 ans. (Eduardo Sanchiz, Peter Guenter et Gianfranco Nazzi) », déclarent les experts de l’Institut de l’environnement et de la santé (IEIS). Renta 4qui ont réitéré leur conseil « hold » sur le titre, avec un prix cible de 12,40 euros par action.

Lire aussi:  Acciona s'étrangle au sommet du canal haussier à long terme

Pour leur part, les analystes de Banco Sabadellqui conseillent d’acheter le titre, dont la valorisation est de 13,90 euros, déclarent qu’il s’agit « …d’un bon achat ».des nouvelles négatives à l’impact limité. Nazzi n’est en poste que depuis 18 mois et il n’y a pas de détails sur les raisons de son départ.

Selon lui, « la nouvelle est négative compte tenu de sa grande expérience dans le secteur, notamment sur des marchés clés comme les États-Unis, a fait de lui un candidat idéal pour le lancement prochain du Lebrikizumab. Almirall doit maintenant faire face à une période d’incertitude jusqu’à ce qu’elle trouve un nouveau candidat.

Lire aussi:  Des analystes internationaux critiquent la taxe du gouvernement sur les banques

Enfin, les experts de Bankinterdont l’avis sur le titre est « neutre », avec un objectif de cours « en cours de révision », ils ajoutent qu’il s’agit d’une « nouvelles négatives. Nazzi a rejoint Almirall le 1er mai 2021 après le départ de Peter Guenter, qui a quitté l’entreprise fin 2020 après trois ans à la tête de l’entreprise. L’évolution du cours de l’action a été défavorable. pendant la brève période de Nazzi à la tête d’Almirall (-26% en valeur absolue et -15% par rapport à l’Ibex-35), y compris la sortie du titre de l’Ibex-35 en juin 2022″.

Article précédentSKILLONNET RENFORCE SON OFFRE AVEC L’ACCORD DE SPADE GAMING
Article suivantLes résultats d’Indra plaisent au marché : « Ils ont dépassé toutes les prévisions ».