Accueil Business Alerte sur la présence de traces de métal dans un gâteau glacé...

Alerte sur la présence de traces de métal dans un gâteau glacé vendu chez Ikea

566
0

Nouvelle alerte de sécurité alimentaire. L’Agence espagnole de sécurité alimentaire et de nutrition (AESAN) a été informée, par l’intermédiaire du réseau européen d’alerte en matière de sécurité alimentaire et de nutrition (RASFF), de la possible présence de fragments métalliques dans le gâteau glacé au chocolat et aux amandes de 400 g du Marque Daimfabriqués par Almondy et commercialisé dans les magasins Ikea.

Le lot concerné correspond à numéro L2130 avec date d’expiration 18/11/2023qui a été vendu dans les magasins Ikea d’Andalousie, des Asturies, des Baléares, des Canaries, de Catalogne, de Castille et Léon, du Pays basque, de Galice, de Madrid, de Murcie et de Valence, bien qu’il ne soit pas exclu qu’il ait été redistribué dans d’autres communautés autonomes.

Lire aussi:  L'été arrive... et la chaleur aussi : les meilleurs climatiseurs à moins de 600 euros

L’AESAN recommande aux personnes ayant chez elles des produits concernés par cette alerte de s’abstenir de les consommer et les retourner au point d’achat.où ils sont déjà rappelés.

La présence de ces fragments de métal a été détectés par les contrôles internes d’Ikea Food Supply AG. en Suède, qui a rapidement notifié les autorités compétentes pour un rappel.

Bien que pour l’instant il n’y a pas de cas connu de personnes ayant ingéré ces produits et ayant manifesté une symptomatologie indésirable.S’ils ont été consommés, l’Organisation des consommateurs et des usagers (OCU) recommande de prêter attention aux douleurs abdominales, thoraciques ou de la gorge, ainsi qu’à la fièvre, aux vomissements et, dans le cas des jeunes enfants, à l’irritabilité, surtout pendant les 24 premières heures, auquel cas il faut contact 112.

Lire aussi:  PharmaMar se refait une santé grâce à son soutien

Article précédentCaixaBank fête ses 10 ans en Égypte et augmente ses opérations de financement du commerce extérieur de 320 %.
Article suivantLe DCMS va se pencher sur la réglementation britannique des jeux d’argent, en proie à des difficultés.