Accueil Business Adolfo Dominguez approuve la nomination de Puente en tant qu’administrateur et le...

Adolfo Dominguez approuve la nomination de Puente en tant qu’administrateur et le nouveau plan d’incitation.

788
0

Adolfo Dominguez a voté ce 31 mai, lors d’une assemblée des actionnaires, sur la nomination de l’actuel PDG, Antonio Puente, au poste de directeur exécutif.. Il est prévu qu’après sa nomination, il soit nommé PDG de l’entreprise. Le conseil d’administration de l’entreprise textile a également voté un nouveau plan d’incitation pour les cadres supérieurs du groupe.

En plus de la nomination de l’actuel PDG en tant qu’administrateur de la société, il a également réélu Valeria Domínguez González en tant qu’administrateur propriétaire pour la durée statutaire de quatre ans, selon l’ordre du jour. Cette nomination de Puente, qui est directeur de la marque de mode depuis sept ans, renforcera l’équipe de direction et Adriana Domínguez en tant que présidente exécutive, présidente du conseil d’administration et chef de l’entreprise.

Lire aussi:  Mediaset et Atresmedia représentent 80 % des recettes publicitaires de la télévision.

Les actionnaires ont également discuté lors de la réunion de la proposition du conseil d’administration de fixer à sept le nombre de membres de l’organe directeur de la société.

En outre, un régime d’incitation à long terme (2021-2024) a été approuvé, qui s’adresse aux cadres supérieurs, y compris les directeurs exécutifs.

Adolfo Dominguez a réalisé un bénéfice net de 1,5 million d’euros au second semestre de l’exercice (septembre 2021 à février 2022), supérieur à celui obtenu sur la même période de 2019-2020. Le bénéfice net pour l’ensemble de l’année s’est amélioré de 52%, avec une perte de 9,3 millions d’euros.

Lire aussi:  Les agences de notation ont rétrogradé la Russie à la catégorie "junk" et l'ont mise en garde contre de nouvelles réductions de sa cote de crédit.

Article précédentPaysafe lance une mise à niveau de son portefeuille numérique à fort enjeu
Article suivantRepsol ne montre pas le moindre signe d’épuisement