Accueil Santé & Bien-être 16 patients atteints de covid dans les unités de soins intensifs catalanes,...

16 patients atteints de covid dans les unités de soins intensifs catalanes, le chiffre le plus bas de toute la pandémie

671
0

Jamais auparavant, depuis le début de la pandémie, il n’y avait eu si peu de personnes gravement malades avec le covid-19 en Catalogne. Ce mardi, il y avait 16 patients en soins intensifs (six de moins que la semaine dernière), plus 546 dans une usine conventionnelle (115 de moins que la semaine dernière), selon les dernières données de la Conselleria de Salut, qui correspondent à la semaine du 22 au 28 août. La pandémie n’a pas disparu, mais elle devient moins grave. Au pire de la première vague, on comptait 1 528 patients dans les unités de soins intensifs de toute la Catalogne.

L’épidémiologiste Joan Caylà est certain que le virus est en déclin, mais souligne qu’il y a encore 22 décès par semaine dus au covid-19. « Nous devons continuer à faire baisser le nombre d’infections pour retarder une nouvelle vague », déclare ce membre de la Société espagnole d’épidémiologie (SEE). « Le nombre de décès est encore très élevé en cette troisième année de pandémie », ajoute M. Caylà.

Malgré la baisse du nombre de personnes gravement malades, les diagnostics de nouvelles infections ont légèrement augmenté, et la semaine dernière, le nombre de nouveaux cas a légèrement augmenté. 3 071 nouveaux cas, tous de la variante omicron, la plupart du sous-variant BA.5 et quelques BA.4 et BA.2. De plus, selon Salut, sur les 546 personnes admises pour le covid, 406 ont plus de 60 ans et il y en a cinq qui ont moins de 14 ans.

Lire aussi:  L'hôpital del Mar augmente l'efficacité de l'immunothérapie

Malgré cette amélioration de la situation de l’épidémie de covidés, le département a averti qu’au cours de la semaine du 22 au 28 août, il y a eu une augmentation du nombre d’enfants de moins de 14 ans. légère augmentation des infections respiratoires aiguës (IRA) par rapport aux semaines précédentes. Cela est dû au fait qu’ils ont détecté une tendance à la hausse dans le incidence du virus de l’influenza, avec 212 cas diagnostiqués la semaine dernière, bien qu’elle reste à un faible niveau de circulation. De son côté, le virus respiratoire syncytial (VRS), responsable de la bronchiolite, reste également à un faible niveau de circulation, sans changement de tendance.

Les agents de santé s’inquiètent en effet de l’automne prochain, qui sera le premier sans masques. Cela pourrait entraîner une augmentation des cas de grippe et d’autres virus respiratoires. En outre, le fait que une grande partie de la population n’est pas immunisée contre la grippe cette saison Le fait qu’il n’existe pratiquement plus depuis deux ans fait craindre une augmentation de l’infection. C’est pourquoi ils appellent, plus que jamais, à la vaccination contre la grippe. La Catalogne a déjà annoncé en juin qu’elle proposera ce vaccin et la quatrième dose de covid-19 ensemble.

Lire aussi:  Palma devient le premier port espagnol à limiter l'entrée à 3 navires de croisière touristique par jour

Données de l’État

Tendance à la pandémie de coronavirus. en Espagne est, dans l’ensemble, similaire à celle de la Catalogne. Ce mardi, les données du Ministère de la Santé indiquent que les personnes hospitalisées en ucis pour covid-19 ont diminué de 15,4% : il y a 229 personnes aux soins intensifs, 42 de moins que l’année dernière. En outre, le nombre de décès s’est élevé à 354 au cours de la dernière semaine, contre 340 la semaine précédente. Cette mortalité élevée est précisément ce qui inquiète les épidémiologistes, qui estiment que tout doit être mis en œuvre pour la réduire. « Imaginez qu’il y a des années, une épidémie de légionellose causait autant de décès par semaine », réfléchit M. Caylà.

Bien que les ucis soient en baisse, l’Andalousie, les Asturies, Murcie et le Pays basque ont enregistré des hausses de cet indicateur. Les admissions à l’hôpital, quant à elles, sont en baisse dans toutes les communautés autonomes, sauf en Estrémadure. Plus précisément, le ministère de la Santé a indiqué mardi que 3 421 personnes hospitalisées en Espagne, 642 de moins que le mardi précédent.

Article précédentL’application Discord sera disponible sur la PS5 dans les prochains mois, selon Tom Henderson.
Article suivantAvec Christian Pulisic qui devrait rester à Chelsea, c’est le moment ou jamais de réussir un transfert en Premier League.