Logo Chatborgne

Macron dit qu'il s'en tient aux propos promettant de "faire chier" les non vaccinés de la France

7 janvier 2022

Macron dit qu'il s'en tient aux propos promettant de "faire chier" les non vaccinés de la France

Le langage terreux et l'approche dure ont provoqué un tollé dans les médias français et chez les opposants, tandis que la polémique a également retardé le débat sur le projet de loi sur le "pass vaccin" à la chambre basse du Parlement.

"Les gens peuvent être contrariés par une façon de parler qui semble familière, mais je le maintiens pleinement. Je suis contrarié par la situation dans laquelle nous nous trouvons, c'est là que se trouvent les vraies divisions dans le pays", a-t-il déclaré aux journalistes lors d'une réunion conjointe. conférence de presse à Paris avec la cheffe de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

Macron a déclaré au journal Le Parisien dans une interview plus tôt cette semaine que "pour ce qui est des non vaccinés, je veux vraiment les faire chier" avec de nouvelles mesures qui les empêcheraient d'une grande partie de la vie publique.

« Il faut dire (aux non vaccinés)... vous ne pourrez plus aller au restaurant. Vous ne pourrez plus aller prendre un café, vous ne pourrez plus aller au théâtre. ne plus pouvoir aller au cinéma", a déclaré le président.

>> Le vœu franc de Macron de "faire chier" les non vaccinés vise les électeurs centristes

Vendredi, Macron a également défendu une ligne largement critiquée de la même interview, dans laquelle il a déclaré que "les personnes irresponsables ne sont plus des citoyens" – également en référence aux non vaccinés.

"Être citoyen, c'est avoir des droits et des devoirs, et les devoirs passent avant tout", a-t-il déclaré. "L'idée de liberté brandie par certains de nos concitoyens pour dire 'je suis libre de ne pas me faire vacciner', ça s'arrête là où on empiète sur la liberté d'autrui, où l'on met la vie d'autrui en danger."

La France signale en moyenne plus de 200 000 nouveaux cas de Covid-19 par jour, un record absolu, en raison de la forte contagiosité de la nouvelle variante du coronavirus Omicron. Macron a déclaré qu'il était de l'obligation des autorités d'imposer des restrictions à ceux qui ne sont pas vaccinés, afin de protéger plus de 90 % des citoyens français qui sont vaccinés.

(FRANCE 24 avec AFP, REUTERS)

Jean Allard est un journaliste et rédacteur chevronné. Il est également le directeur de publication du journal Chatborgne.com. Passionné par les nouvelles technologies, Jean Allard est à l'avant-garde des innovations en matière de journalisme en ligne.
2021 - Copyright, TOUT DROITS Réservés
bookmarkcrosslistarrow-right