Accueil Jeux Un employé du bureau du shérif de St. Helena vole 35 000...

Un employé du bureau du shérif de St. Helena vole 35 000 dollars pour jouer.

21
0

Le bureau du shérif de St. Helena a fait l’actualité, mais pas avec une répression des éléments illicites – ou du moins pas complètement. Le bureau du shérif a plutôt signalé qu’un des employés avait été arrêté pour vol et malversation.

Le coupable aurait volé 35 000 dollars au département et utilisé l’argent pour alimenter sa dépendance au jeu. La nouvelle a été confirmée par le shérif de la paroisse de St. Helena, Nathaniel Williams, qui a détaillé l’affaire.

L’arrestation a eu lieu après que des citoyens inquiets aient déclaré que les chèques émis pour payer divers frais de bureau n’étaient jamais déposés, ce qui a éveillé les soupçons. Le coupable, une certaine Tequella Douglas, 39 ans, une adjointe, a détourné l’argent entre avril et mai et a ensuite détruit les chèques, apparemment.

Lire aussi:  Le directeur d'un hôpital de Singapour condamné pour une fraude liée à la dépendance aux jeux d'argent

Lorsqu’elle a été confrontée, Mme Douglas s’est montrée ouverte sur son problème et a déclaré qu’elle avait développé un problème de jeu et utilisé l’argent pour jouer. Elle a été licenciée le 16 juin, a expliqué le bureau du shérif, après avoir passé près de six ans à ce poste. L’argent manquant sera désormais pris en charge par le bureau du shérif et Douglas en sera également responsable.

Une association caritative soupçonnée d’être malhonnête

Pendant ce temps, en Géorgie, un organisme de bienfaisance opérant à partir de Buford a été ciblé par la police sur des allégations selon lesquelles il s’agissait d’une couverture pour des jeux illégaux. Le propriétaire, Dennis Maxwell, âgé de 51 ans, a été arrêté vendredi dernier et accusé d’un crime de jeu commercial et d’un délit.

Lire aussi:  Le géant suédois des jeux vidéo rachète les fabricants de Tomb Raider et Avengers.

La police a déclaré avoir saisi 30 000 $ de fonds illégaux chez Maxwell. The Little Kings and Queens, qui était l’organisme de bienfaisance, est une organisation locale décorée et est en activité depuis 2016, selon son formulaire 990 de l’IRS.

Little Kings and Queens a réussi à augmenter rapidement le montant global généré par l’organisme de bienfaisance passant de 177 000 dollars à 1,7 million de dollars en 2019. Toute information après cette période n’est pas encore disponible publiquement.

L’énoncé de mission de l’organisme de bienfaisance se lit comme suit : « FAIRE DES RÊVES DES ENFANTS UNE RÉALITÉ. » En 2019, les petits rois et reines ont pu verser plus d’un million de dollars. Cependant, il n’a pas été immédiatement clair à quels dons l’argent a été versé.

Article précédentBankinter versera un dividende de 0,07 euro le 29 juin prochain.
Article suivantLe Star Sydney nomme de nouveaux directeurs généraux de l’hospitalité