Accueil Sports Ligue des champions de l’UEFA, bilan de mi-saison des superstars du PSG...

Ligue des champions de l’UEFA, bilan de mi-saison des superstars du PSG : Qui sont les hits et qui pourraient devenir des flops ?

130
0

Le Paris Saint-Germain accueille le Real Madrid au Parc des Princes mardi pour le match d’ouverture des huitièmes de finale de l’UEFA Champions League (retrouvez toute l’action sur Paramount+) et tous les regards seront tournés vers le Parc des Princes pour voir s’affronter deux des équipes les plus titrées du football européen.

Kylian Mbappé sera le principal sujet de discussion étant donné son importance pour la cause parisienne et l’intérêt de longue date des géants espagnols pour le faire venir à Santiago Bernabeu, mais cette confrontation donne également à Lionel Messi l’occasion de renouveler sa rivalité avec Los Blancos.

Le légendaire Argentin est l’un des six joueurs de haut niveau à avoir rejoint le PSG l’été dernier. L’ancien capitaine du Real Sergio Ramos, Achraf Hakimi, diplômé de l’académie des jeunes Merengue, Gianluigi Donnarumma, Georginio Wijnaldum et Nuno Mendes ont également renforcé le groupe de Mauricio Pochettino.

Nous examinons comment ils se sont comportés depuis leur arrivée à Paris.

Lionel Messi : Incomplet

Commençons par le nom le plus évident, à savoir celui du joueur de 34 ans dont le temps passé avec les géants français peut être divisé en deux catégories jusqu’à présent : la forme nationale, qui a été décevante, et sa forme continentale, beaucoup plus impressionnante.

Messi commence tout juste à trouver ses marques en Ligue 1 et, le PSG étant déjà éliminé de la Coupe de France, son succès en France a été extrêmement limité puisqu’il n’a inscrit que deux buts et délivré sept passes décisives en Championnat.

Comparé à ses cinq buts en Ligue des champions déjà cette saison, il semble plus à l’aise sur la scène continentale familière. Cependant, un but et trois passes décisives lors de ses trois dernières sorties en Ligue 1 suggèrent qu’il s’approche enfin d’une certaine forme de forme à l’approche de la fin de saison.

Lire aussi:  L'évaluation honnête d'Everton par Frank Lampard montre à quel point les Toffees sont loin d'être là où ils veulent être.

Sergio Ramos : Miss

Compte tenu de la réputation de l’Espagnol et de ses problèmes de blessures ces dernières années, ce transfert était un pari et il s’est avéré être un échec cuisant. Ramos, aujourd’hui âgé de 35 ans, n’a joué que quatre fois et n’a tenu que deux fois l’intégralité d’un match de 90 minutes.

Son immense expérience et son esprit de compétition ne pourraient être considérés comme un atout que s’il était en forme et disponible régulièrement, ce qui n’a pas été le cas jusqu’à présent. Un carton rouge en 239 minutes d’action domestique est un rendement choquant pour quelqu’un qui occupe une place dans le groupe de la Ligue des champions, une compétition à laquelle il n’a pas encore participé avec le PSG.

Achraf Hakimi : Hit

La plupart des transactions du PSG l’été dernier étaient opportunistes et basées sur des joueurs en fin de contrat, mais l’international marocain était l’exception à cette règle. Bien que le début rapide de la vie du joueur polyvalent de 23 ans à Paris se soit quelque peu ralenti, trois buts et trois passes décisives constituent un rendement décent pour l’arrière droit.

Avec l’ancienne star de l’Inter Milan et du Borussia Dortmund sur le côté droit et Nuno Mendes sur le côté gauche, les options de jeu du PSG resteront impressionnantes dans un avenir proche.

Gianluigi Donnarumma : Hit

Rivaliser avec un gardien de l’expérience et du standing de Keylor Navas n’allait jamais être facile, mais l’international italien a été l’un des plus performants à l’UEFA Euro 2020 et il a fait un début de vie encourageant avec le PSG.

Lire aussi:  La défaite de l'Angleterre face à la Hongrie laisse Gareth Southgate sous les huées et les problèmes familiers reviennent.

Le temps partagé avec le Costaricien est parfois gênant, mais il ne fait aucun doute que celui qui représente l’avenir du club entre les poteaux, et il s’agira finalement de savoir qui fait la meilleure doublure pour le Donnarumma de 22 ans.

Georginio Wijnaldum : Miss

L’international néerlandais semblait être un bon choix au milieu de terrain étant donné les difficultés du PSG à trouver le bon équilibre entre l’attaque et la défense ces dernières années, même avec Marco Verratti toujours aussi indispensable. Mais la vérité est que Wijnaldum a été décevant.

Ce n’est pas du tout le même joueur que celui à qui Jurgen Klopp a fait confiance à Liverpool, le joueur de 31 ans semble mal adapté à l’heure actuelle et devra rattraper son retard s’il ne veut pas être considéré comme un flop, étant donné la haute opinion de Pochettino et son incapacité à obtenir un accord avec le Néerlandais.

Nuno Mendes : Hit

Bien qu’il soit le moins connu de la bande, à seulement 19 ans, le latéral gauche portugais a sans doute été le plus impressionnant des six recrues, étant donné la rapidité avec laquelle il s’est approprié une place de titulaire. Avec Mendes à gauche et Hakimi à droite, le PSG dispose d’une profondeur enviable et sa forme actuelle suggère que l’option d’achat de cet été est une évidence.

Entre Donnarumma, Hakimi et Mendes, une grande partie de la défense parisienne est déjà verrouillée pour les prochaines années, le capitaine Marquinhos, 27 ans, étant proche d’une prolongation de contrat et Presnel Kimpembe étant également encore dans la vingtaine.

Article précédentGoogle ajoute des parcours, de nouvelles actions et davantage de widgets pour les utilisateurs de Chrome
Article suivantBullard : la Fed devrait « concentrer » le resserrement de la politique monétaire après la poussée de l’inflation.