Accueil Business Aena monte en bourse : elle pourrait étendre ses concessions à Cali...

Aena monte en bourse : elle pourrait étendre ses concessions à Cali et Cartagena (Colombie)

111
0

Les actions de Aena ont progressé de 2,44% à la bourse lundi. Le gestionnaire des aéroports publics a rebondi en début de semaine après l’annonce que pourrait prolonger ses concessions aux aéroports de Cali et de Cartagena de Indias en Colombie..

Selon le journal « El Economista », le gouvernement de Gustavo Petro prendra la concession de ces aéroports dans les prochains mois pour leur expansion, leur modernisation et leur exploitation, et a convenu d’une prolongation des contrats avec la société espagnole. Le site La date d’expiration de ces accords était le 31 décembre prochain. et sera prolongé jusqu’au 31 août 2023 et jusqu’au 31 octobre 2023. pour l’aéroport Rafael Núñez de Cartagena et l’aéroport Alfonso Bonilla Aragón de Cali, respectivement.

D’autre part, le Conseil national colombien de la politique économique et sociale a approuvé le projet d’agrandissement et de remodelage de l’aéroport de Cartagena, dont l’investissement est estimé à environ 100 millions d’euros et dont la nouvelle concession est estimée à 8,5 ans.

Lire aussi:  Indra acquiert Simumak, un groupe de solutions de formation de nouvelle génération

Sur une autre note, La semaine dernière, la Commission nationale des marchés et de la concurrence (CNMC) a approuvé le gel des tarifs aéroportuaires. applicable par Aena en 2023, gelant ces montants à partir de mars prochain.

« En l’absence d’accord entre Aena et les compagnies aériennes, et dans le but de préserver la stabilité tarifaire pour les années futures, la CNMC a décidé d’imputer aux tarifs 2023 la part des coûts de santé et d’exploitation assumés par Aena et qu’elle est en droit de recouvrer à travers l’encadrement tarifaire, ce qui permet une variation tarifaire effective en 2023 de 0% (45,6 millions d’euros) », précise la CNMC dans son communiqué.

Lire aussi:  Tubos Reunidos fait face à la ligne de tendance à la baisse de 2021

D’autre part, Aena a récemment présenté ses Plan stratégique 2022-2026où elle a annoncé qu’elle distribuerait 80 % de ses bénéfices de la période sous forme de dividendes. Le document n’a pas été bien accueillie par les experts de Bankinter.qui soulignent que « les tarifs n’augmenteront pas avant au moins 2026 et que la capacité à réduire les coûts est très limitée ».

En outre, le conseil d’administration d’Aena a accepté de la nomination par cooptation de Tomás Varela Muiña en tant que nouvel administrateur indépendant.remplacement de Josep Antoni Duran i Lleidaqui a démissionné le 17 novembre.

Article précédentNomura prévoit que la Chine achèvera sa réouverture à la mi-2023.
Article suivantL’inflation diminue-t-elle vraiment ? « Un pic n’a peut-être pas encore été atteint ».