Accueil Business Microsof va investir « plusieurs milliards » de dollars dans OpenAI, créateur de ChatGPT

Microsof va investir « plusieurs milliards » de dollars dans OpenAI, créateur de ChatGPT

51
0

Microsoft a annoncé lundi qu’elle organisera une investissement de plusieurs années et de plusieurs millions de dollars dans OpenAIcréateur du robot d’intelligence artificielle ChatGPTdans le but de accélérer les progrès de l’intelligence artificielle et veiller à ce que « ses avantages soient largement partagés avec le monde entier », a déclaré l’entreprise technologique. Ses actions ont progressé de 0,98% lundi.

Microsoft n’a pas donné de chiffre exact pour le montant de l’investissement, mais au début du mois, lorsque plusieurs médias ont fait état de cette opération, ils ont évalué le montant à environ 1,5 milliard d’euros. 10 milliards de dollars.

L’accord s’inscrit dans le cadre de la troisième phase du partenariat à long terme entre les deux entreprises. et fait suite aux investissements réalisés par Microsoft en 2019 et 2021. « Il s’agit d’un prolongement de notre collaboration continue dans le domaine de la recherche sur les superordinateurs et l’intelligence artificielle (IA), ainsi que dans le domaine des technologies de l’information. Permet à chacun d’entre nous de commercialiser indépendamment les technologies avancées d’IA qui en résultent.« , a déclaré Microsoft dans un communiqué de presse.

Lire aussi:  Tubacex surmonte la résistance et se dirige vers les sommets de 2021

« Nous avons formé notre partenariat avec OpenAI autour d’une l’ambition commune de faire progresser de manière responsable la recherche de pointe sur l’IA et de démocratiser l’IA en tant que nouvelle plateforme technologique.« , a déclaré Satya Nadella, président et CEO de Microsoft. « Dans cette nouvelle phase de notre partenariat, les développeurs et les organisations de tous les secteurs auront accès à la meilleure infrastructure, aux meilleurs modèles et à la meilleure chaîne d’outils d’IA avec Azure pour créer et exécuter leurs applications. »

« Les trois dernières années de notre partenariat ont été formidables », a déclaré Sam Altman, PDG d’OpenAI. « Microsoft partage nos valeurs et nous sommes ravis d’y participer. poursuivre nos recherches indépendantes et travailler à la création d’une IA avancée qui profite à tous.« .

Depuis 2016, Microsoft s’est engagé à Faire d’Azure un « superordinateur » d’IA pour le monde entier. et, grâce à cet investissement, mettra en œuvre des modèles OpenAI dans ses produits professionnels et grand public et introduira de nouvelles catégories d’expériences numériques.

En outre, en tant que fournisseur exclusif de clouds pour OpenAI, « Azure alimentera toutes les charges de travail d’OpenAI en matière de recherche, de produits et de services API.« , a détaillé la société basée à Redmond.

Lire aussi:  La banque centrale de Russie procède à une réduction surprise des taux d'intérêt, qui passent de 20 % à 17 %.

Qu’est-ce que le ChatGPT ?

ChatGPT est un outil de chatbot basé sur l’intelligence artificielle qui peut être utilisé de la manière suivante utilisé pour créer et maintenir des conversations. Son modèle compte plus de 175 millions de paramètres et est entraîné avec de grandes quantités de texte pour effectuer des tâches liées à la langue, de la traduction à la génération de texte. De même, peut répondre aux questions de façon très précise.

Au cours de sa première semaine de vie, le logiciel a rassemblé un million d’utilisateurs et a déclenché des signaux d’alarme chez Alphabet, la société mère de Google. Le « New York Times » a publié que le PDG de l’entreprise, Sundar Pichai, avait ordonné à différentes équipes de délimiter la menace potentielle que représente cet outil pour son moteur de recherche.. Certains experts affirment que c’est la première véritable menace pour Google au cours des deux dernières décennies..

Article précédentLes prix du pétrole augmentent dans l’attente d’une demande plus forte en Chine
Article suivantLes médecins de Catalogne continueront à négocier « in extremis » ce mardi pour éviter la grève.