Accueil Business L’Euribor connaît sa plus forte hausse de l’histoire et les banques doublent...

L’Euribor connaît sa plus forte hausse de l’histoire et les banques doublent les taux d’intérêt hypothécaires fixes

461
0

Mauvaise nouvelle pour les prêts hypothécaires à taux variable qui seront révisés en juillet. L’indice auquel se réfère la majorité des prêts hypothécaires en Espagne vient d’enregistrer la plus forte hausse de son histoire et les banques ont doublé les intérêts sur les prêts hypothécaires fixes[1965-2001]. la plus forte hausse mensuelle de l’histoire. Selon les données de l Banque d’Espagnel’euribor a clôturé le mois de juin à 0,852%. Et tout indique que les hausses ne seront pas arrêtées. Les banques ont déjà commencé à agir, doublant même le taux d’intérêt sur les hypothèques fixes.

Après avoir dépassé les 1% pendant plusieurs jours, les données de la Euribor en juin représente son niveau le plus élevé depuis août 2012. Il ne faut pas oublier que le mois précédent, l’indice était à 0,287% et à -0,484% il y a juste un an. L’Euribor est devenu négatif en 2016 et, depuis, il se situe à des valeurs inférieures à zéro, jusqu’en avril 2022, où il a conquis le territoire positif après six mois de hausse.

« Après plus de six années en négatif, l’Euribor a connu une hausse verticale au cours de laquelle il a atteint 1,11% à la mi-juin, ce qui représente une augmentation de près de 200% en un seul mois », souligne XTB, qui note que les principales institutions bancaires de notre pays ont doublé les taux d’intérêt offerts sur les prêts hypothécaires fixes.d’une moyenne de 1,5 % à 3 % en seulement six mois. En revanche, les prêts hypothécaires à taux variable offrent un écart plus faible en réponse à la hausse de l’Euribor.

« Ces changements sont déjà transférés dans le domaine des hypothèques fixes, avec une offre sur le marché qui plus de 2 % et, dans certains cas, plus de 3 %. » Ils corroborent dans Asufin, où ils reconnaissent que  » personne n’a prédit ce scénario « . « En ce qui concerne les révisions hypothécaires, tout au long de 2021, elles sont restées inférieures aux niveaux de l’année précédente, mais en 2022, l’équilibre s’est modifié, entraînant des hausses des révisions mensuelles », souligne-t-on du côté du département d’analyse de Bankinter. « Cela se traduit par les augmentations d’hypothèque qui dépassent 1 000 euros. de loin, en prenant comme référence un prêt standard de 100 000 euros sur 25 ans », souligne l’association des usagers de la finance.

Des chiffres similaires à ceux fournis par HelpMyCash : « C’est une terrible nouvelle pour ceux qui ont contracté une hypothèque variable. Comme leur intérêt est calculé avec cet indice, ils paieront des versements beaucoup plus chers dès que leur contrat sera révisé ». Selon le comparateur financier, ils devront payer en moyenne 1 100 euros de plus par an en raison de la hausse de l’Euribor.

Lire aussi:  Robinhood s'envole après l'arrivée du PDG du marché des crypto-monnaies FTX.

Ce scénario a provoqué une vague de révisions des projections de l’Euribor. Pour l’instant, tout indique que l’indice continue à augmenter, ce qui est une mauvaise nouvelle pour ceux dont les taux d’intérêt n’ont pas encore été révisés. Selon la majorité des prévisions, il continuera à augmenter et terminera l’année au-dessus de 1 %. Plus précisément, il y a trois mois à peine, les estimations de fin d’année d’Asufin s’élevaient à un demi-point de pourcentage, mais la progression rapide de l’Euribor a dynamité toute projection. et menace d’atteindre 1,5 % d’ici la fin de l’année. Ils estiment que, si cette tendance se poursuit, « il est possible qu’en 2023 nous soyons proches de 2 points de pourcentage ».

Entre-temps, les prévisions de Bankinter concernant le principal indicateur de calcul des prêts hypothécaires prévoient que l’Euribor à 12 mois continuera d’augmenter en 2022, jusqu’à atteindre les niveaux suivants 1,9% en décembre, avant d’augmenter encore pour atteindre 2,2% en 2023 et se détendre jusqu’à 2% en 2024.

Pourquoi l’Euribor augmente-t-il autant ? Comme l’explique le comparateur financier, la faute en revient à l’inflation élevée qui affecte la zone euro et qui a atteint en juin un taux de 1,5 %. maximum de 8,6 %.. Pour le contenir, le Banque centrale européenne (BCE) augmentera le taux d’intérêt auquel il prête de l’argent aux banques du continent en juillet : de 0 % à 0,25 %. Une nouvelle augmentation en septembre (à 0,75 %) est la plus probable.

« L’Euribor représente le taux d’intérêt moyen auquel les principales banques européennes se prêtent de l’argent. Et comme ces entités attendent de la BCE qu’elle leur fera payer plus cher pour leur prêter ont augmenté les taux qu’ils appliquent à leurs prêts interbancaires. Cela explique pourquoi ce taux a grimpé en flèche depuis février, lorsque l’on a commencé à parler d’un relèvement plus que probable des taux par l’organisme européen, et pourquoi toutes les prévisions indiquent une nouvelle hausse », ajoutent-ils.

DES HAUSSES TRÈS VERTICALES DE L’EURIBOR SONT ATTENDUES

Le principal problème de l’économie, selon XTB, reste l’inflation, qui est principalement due à la robustesse de la demande, à la hausse des prix des produits de base et aux problèmes de la chaîne d’approvisionnement. Ces facteurs ont été exacerbés par la guerre entre la Russie et l’Ukraine et par les confinements de la Chine pour freiner les contagions de Covid. ont choisi d’augmenter les taux afin de freiner la demande.Cela pourrait pousser l’économie dans une nouvelle récession si elles sont très rapides et énergiques. Pour cette raison, nous nous attendons à des hausses très verticales de l’Euribor, car il est probable qu’à la mi-2023, les banques centrales seront contraintes d’arrêter les hausses de taux et de cesser de relever l’Euribor. des taux encore plus bas pour relancer l’économie.« .

Lire aussi:  Terra renaîtra le 27 mai sur une nouvelle blockchain sans UST, en hausse de plus de 40%.

Malgré les craintes d’un nouveau ralentissement économique, le manque d’offre et les craintes d’une poursuite de la hausse des taux d’intérêt. a incité de nombreux acheteurs à formaliser leur prêt.. En fait, selon les dernières données de l’Institut national des statistiques (INE), en avril, le nombre d’hypothèques contractées sur des logements était de 33 423, soit 4,5 % de plus qu’au même mois de l’année précédente. Il s’agit en outre du chiffre le plus élevé enregistré pour ce mois depuis 2010. 24,7% des prêts hypothécaires sur les logements sont à taux variable et 75,3% à taux fixe. Le taux d’intérêt moyen au départ était de 2,16% pour les hypothèques à taux variable sur les logements et de 2,65% pour les hypothèques à taux fixe.

Est-ce le bon moment pour passer à un taux fixe ? Si l’Euribor continue d’augmenter, les remboursements des personnes ayant une hypothèque variable continueront d’être plus chers. Mais il existe un moyen d’éviter cela : changer le taux d’intérêt en un taux fixe. « De cette façon, le client paiera des mensualités stables.Les experts de HelpMyCash, qui estiment que c’est le bon moment pour passer à un prêt hypothécaire à taux fixe, précisent que « le taux d’intérêt ne sera pas lié à cet indice et ne dépendra pas de ses hauts et de ses bas ».

« Cependant, comme les entités offrent des des taux fixes de plus en plus élevésil est conseillé d’effectuer le changement le plus tôt possible », préviennent-ils. Cette modification peut être convenue avec la banque auprès de laquelle l’hypothèque est détenue (novation) ou peut être réalisée par le biais d’une subrogation (transfert du prêt à une autre entité) ou par la souscription d’une nouvelle hypothèque fixe pour annuler celle existante.

Toutefois, Asufin prévient que, dans ce scénario, il est nécessaire de prêter une attention particulière à la vente combinée de produits non liés à des prêts dans le but d’ajuster le prix à la baisse. « Le prix final du prêt hypothécaire contracté, en termes de TAEG, avec ces produits (assurances, plans de pension) est généralement plus élevé que si nous nous passons de la réduction appliquée au taux d’intérêt et que nous allons sur le marché à la recherche de meilleures options ».

Article précédentWhite Hat Studios fait ses débuts aux États-Unis avec BetMGM dans le Michigan
Article suivantWhite Hat se félicite de son lancement aux États-Unis via BetMGM.