Accueil Business Aena nomme Mario Otero au poste de directeur de l’aéroport Adolfo Suárez...

Aena nomme Mario Otero au poste de directeur de l’aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas

168
0

L’aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas aura un nouveau directeur à partir du 1er juillet. Mario Oteroqui dirigeait jusqu’à présent les aéroports des îles Canaries, a été nommé nouveau directeur de l’aéroport de Madrid en remplacement de José Antonio Álvarez.

M. Álvarez prend en charge les huit aéroports qui composent le groupe I d’Aena (Alicante-Elche Miguel Hernández, Bilbao, Valence, Ibiza, Minorque, Gérone-Costa Brava, Málaga-Costa del Sol, Palma de Majorque), après la nomination de la précédente responsable, Montserrat Mestres, au poste de directrice de l’Agence espagnole de sécurité aérienne (AESA).

Les huit aéroports qui composent le groupe I représentaient 26 % des passagers sur l’ensemble du réseau en 2019.avec un volume de trafic de 70,5 millions de passagers.

Mario Otero est titulaire d’un diplôme d’ingénieur aéronautique de l’université polytechnique de Madrid, d’un diplôme d’études commerciales de l’ESINE et a suivi le programme de gestion générale de l’école de commerce IESE. Il a rejoint Aena en 1998 en tant que directeur de l’aéroport de La Corogne, poste qu’il a occupé jusqu’en 2002, date à laquelle il a commencé à gérer l’aéroport de Málaga-Costa del Sol.

Lire aussi:  CAF fournira 60 tramways en France dans le cadre d'un contrat de 200 millions d'euros

Depuis 2011, il est le directeur des aéroports du groupe des îles Canaries. Son travail à ce dernier poste comprend la mise en service des extensions des aéroports de Gran Canaria et de Tenerife Sur, du nouveau terminal de La Palma et de la tour de contrôle de Tenerife Norte-Ciudad de La Laguna.

D’un point de vue opérationnel, il a été chargé de la coordination des opérations lors du plus grand épisode de brume de mémoire d’homme aux îles Canaries, l’éruption du volcan de La Palma, et a fait partie du groupe de récupération opérationnelle mis en place par la Commission européenne. Aena pour gérer la situation générée par COVID-19, qui s’est soldée par l’obtention par les huit aéroports du groupe de la certification sanitaire du Conseil international des aéroports (ACI) pendant la pandémie.

Lire aussi:  La SEC va obliger les fonds spéculatifs à divulguer leurs performances et leurs frais.

Pour sa part, José Antonio Álvarez est ingénieur technique des aéroports et du transport aérien de l’Université polytechnique de Madrid et a suivi le programme de gestion générale de l’IESE. Depuis 2019, il est le directeur de l’aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas. Son parcours professionnel comprend la gestion de l’aéroport de Palma de Majorque (2011-2019) et de l’aéroport d’Ibiza (2004-2011), soit un total de 18 ans à la tête de trois des plus importants aéroports du réseau Aena.

Au cours de son mandat à la tête de l’aéroport Adolfo Suárez Madrid-Barajas, le centre a reçu de nombreux prix et accréditations tels que le prix Skytrax du meilleur aéroport d’Europe du Sud en 2020 et le 5 étoiles Skytrax COVID, l’accréditation Airport Health ACI et l’accréditation Airport Carbon III en 2021.

Article précédentImaz (Repsol), sur la décarbonisation : l’engagement implique d’investir 103 millions d’euros
Article suivantFredrik Johansson reprend le poste de PDG de Fantasia Games et vise une croissance importante.